Événement
*Aimez, vivez Rouen Normandie !
Skew

Guillaume Bénech, jeune auteur et éditeur rouennais de 16 ans

Guillaume Bénech
Photo © David Morganti

À 16 ans, ce jeune rouennais a un emploi du temps bien rempli. À côté de ses études, Guillaume Bénech est déjà auteur, éditeur du magazine L’Petit Mardi, chroniqueur littéraire et le plus jeune patron de France selon Canal +.  Ce profil atypique nous a donné envie de lui poser quelques questions.

 Après un bref résumé de ton parcours, parle nous de ton magazine culturel L’Petit Mardi ?

Tout a débuté en 2012 lorsque j’ai participé en tant que juré au Grand Prix des Lecteurs du Journal de Mickey, et où la passion que je porte pour la littérature aujourd’hui m’est tombée dans les bras. En octobre de la même année, j’ai lancé avec ma meilleure amie un magazine culturel sur Internet, puis en 2014, ai monté ma maison d’édition afin de faire émerger de nouveaux talents de la littérature en Normandie. Parallèlement à cela, j’écris aussi des romans pour la jeunesse. Le prochain sortira d’ailleurs en septembre chez Michel Lafon. Mais le gros projet de 2016, ce fut de chambouler le magazine culturel numérique L’Petit Mardi en un bimestriel papier de 40 pages, totalement rédigé par des ados, tiré à 15.000 exemplaires et distribué gratuitement dans l’Eure et la Seine-Maritime. 

À qui s’adresse-t-il, quel est son objectif ?
L’Petit Mardi Magazine s’adresse à tout public. Le but de ce bimestriel est de prouver que des ados peuvent être passionnés par la culture, et écrire aussi bien que des professionnels… tout en étant lu par n’importe qui ! L’objectif est très simple : démocratiser la culture, et faire comprendre à chacun que lire un livre, ce n’est pas pénible, qu’aller à l’opéra contrairement aux idées reçues, ce n’est pas réservé aux personnes âgées et que la vie elle-même tourne autour de la culture !

Quelles sont tes attentes par rapport à ce magazine ?
J’espère vraiment pouvoir en faire une référence au fur et à mesure du temps. L’idée serait de pouvoir mettre à disposition le magazine dans les cinq départements de la Normandie sous un an et sur le territoire national d’ici cinq ans ! L’Petit Mardi, premier magazine culturel gratuit de France… Ça pourrait être sympa, non ? 🙂

Cette démarche est-elle singulière en région, en France ?
Oui, je pense que ce magazine est une démarche complètement originale, car le simple fait que des ados écrivent et dirigent un magazine gratuit à une échelle aussi importante, cela sort des sentiers battus. Tant mieux, d’ailleurs… Car faire vivre un magazine print et gratuit à notre époque, ce n’est pas la chose la plus aisée !

Ta note de français au brevet des collèges ?
Hum… 18,5/20 il me semble ! 🙂

Ça fait quoi d’aller sur le plateau du Grand Journal et de discuter avec Antoine De Caunes ?
C’est l’une des expériences les plus impressionnantes et terrifiantes de ma vie ! Bon, autant être honnête, je stressais énormément. Le sujet n’était pas facile, expliquer la Loi Macron depuis ma vision d’entrepreneur, face à des députés, en direct devant un million de téléspectateurs… et avec Antoine de Caunes face à moi, ce fut une épopée sans nom ! Néanmoins, ce fut une soirée incroyable, Antoine de Caunes est quelqu’un de très sympathique, et voir l’envers du décor d’une telle émission, c’est magique. 

Ton endroit préféré à Rouen ( en dehors de l’Armitière 🙂 ) ?
C’est une très bonne question ! Je crois que ce serait Now Coworking… L’atmosphère y est franchement parfaite pour travailler, lire et boire un bon café Starbucks ! 😉

 

Retour